Rencontrons-nous à Decorex Londres 9-12 Octobre 2022

Une maison de Tradition

La Maison Drucker, fondée en 1885 par Louis DRUCKER est la plus ancienne fabrique artisanale de sièges en rotin française.

Le savoir-faire de DRUCKER se transmet depuis le 19e siècle de génération en génération. Une grande créativité marque l’histoire de DRUCKER, accompagnée du souci permanent de conserver le meilleur du passé et de la plus grande exigence dans le choix des matériaux. Naissance d’un symbole : La chaise de bistrot parisienne.

Les sièges de terrasse DRUCKER sont devenus au fil du temps un symbole marquant de l’identité Parisienne. Ils sont indissociables de l’image de marque et de la personnalité des plus prestigieux établissements.
Aujourd’hui les décorateurs du monde entier s’en emparent aussi pour l’usage des particuliers, équiper vérandas et jardins d’hiver, habiller les cuisines de magnifiques couleurs dans l’esprit « bistro Parisien ».
Drucker fabrique « sur mesure » : ce qui signifie que lorsque vous faites appel à Drucker pour créer vos meubles, vous en choisissez leur forme, leurs couleurs et leur cannage, créant ainsi votre design personnalisé.
Pour nous contacter, cliquez ici

La Maison Drucker est labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant ». Reconnaissance de son savoir-faire historique d’exception décernée par le Ministère de l’Economie et des Finances.

La fabrication

Le savoir-faire traditionnel de la maison Drucker est la fabrication artisanale sur mesure de mobilier en rotin.
La fabrication d’une chaise en rotin est une démarche complexe nécessitant pour certaines tâches des années d’apprentissage, en particulier le cannage. Tout est fait à la main, d’autant que Le rotin étant un matériau « vivant » et non régulier, il n’est possible de le travailler que par des méthodes artisanales.

Six phases de travail sont nécessaires pour construire une chaise en rotin Drucker :

La préparation des composants en Rotin à partir des « perches » de rotin (de 3 à 5m) : la découpe, le ponçage, la teinte des nœuds, le redressage, le cintrage. Le tissage des châssis. L’assemblage. Le tissage des dossiers. Le bordage (pose d’un jonc naturel autour du châssis et de la chaise). La finition (pose des dômes protégeant les pieds) et le vernis.

Le rotin

Le « Rotang » ou rotin est un palmier liane de la famille des « Calamées ». Il pousse à l’ombre des arbres, dans les terrains humides des forêts tropicales : Indonésie, Philippines, Malaisie… La culture de cette liane nécessite donc la préservation des arbres sur lesquels elle grimpe, son exploitation est un élément important de la conservation des forêts. Tout comme pour le bois, il existe de nombreuses essences de rotin : le Manille liane blonde, le Malacca plus sombre et comme vernissé, et tant d’autres différentes en couleur, en diamètre, en longueur, ayant toutes leurs qualités spécifiques. Au XVIème siècle, les navigateurs hollandais, portugais, anglais, ainsi que les espagnols partirent à la découverte de ces îles encore inexplorées. Leur principal but était de rapporter des « Epices ». Les commerçants qui suivirent de près la conquête de ces riches contrées remarquèrent très vite que les indigènes utilisaient une liane pour confectionner des câbles pour leurs navires et que l’écorce coupée au couteau servait de base à la construction de « pont de liane ». L’explosion du Transport Maritime au XIXe siècle lié à l’apparition de la Marine Vapeur, entraîna par la suite une importation de plus en plus importante de ce matériau.

Pourquoi utiliser le rotin ?

Le rotin, très léger et résistant, est le seul matériau qui est utilisé sans aucune transformation.C’est un végétal qui « s’auto protège » pour pouvoir pousser sous des climats tropicaux extrêmement agressifs.

Les fibres de tissage Rilsan et Raucord

L’une et l’autre fibre peuvent être utilisées pour le Cannage, de même que la traditionnelle éclisse de Rotin. Le RILSAN, un polyamide « naturel », le polyamide 11, obtenu à partir de l’huile de Ricin, a remplacé l’éclisse de rotin naturel pour le cannage. Il est traditionnellement préféré pour l’extérieur. Puis est apparu le Raucord de la famille des PEHD, qui est au contraire satiné. Il est souvent préféré pour l’intérieur même s’il est parfaitement adapté pour les usages extérieur et d’une résistance comparable au Rilsan dans le temps.

Le RILSAN se distingue par :

Sa souplesse remarquablement durable : il ne perd pas son élasticité, même après de nombreuses années d’utilisation intensive. Sa résistance aux ultraviolets. Il ne chauffe pas au soleil. Sa résistance aux insectes, termites, champignons, moisissures. Le maintien de ses performances d’utilisation dans une large gamme de température de – 50°C à + 70°C. La vivacité et la brillance de la couleur dans le temps. Sa facilité d’entretien; le rilsan ne nécessite aucun entretien particulier. Le Rilsan est un matériau 100% français dont le seul fabricant au monde est la société Française ARKEMA.
Le Raucord est l’alternative, choisie en fonction de considérations avant tout esthétiques pour les usages où la brillance n’est pas souhaitée.

Le Raucord

Le Raucord est l’alternative, choisie en fonction de considérations avant tout esthétiques pour les usages où la brillance n’est pas souhaitée.

Métal et Bois

Le Métal

DRUCKER fait fabriquer « sur-mesure » la plupart des composants métalliques qui sont utilisés, pour maîtriser les qualités requises, y compris vis et clous, agrafes. Les structures métalliques sont en Aluminium ou en Acier, Galvanisé (couvert de Zinc) avant de recevoir une peinture Epoxy.

Le Bois

Les sièges en structure rotin sont bâtis autour d’une assise en bois : le châssis. Ces châssis sont fabriqués par des menuisiers de premier rang. En hêtre ou dans les meilleurs bois exotiques suivant l’usage et les contraintes exigés par la chaise ou le fauteuil à réaliser. Drucker dispose d’une vingtaine de modèles de châssis exceptionnellement robustes.